Visuel article : Comment rédiger un CV quand on a pas ou peu d'expérience professionnelle et se démarquer ?

Comment rédiger un CV quand on n’a pas ou peu d’expérience professionnelle (2/2)

Après la formation, les expériences personnelles et centres d’intérêts, voici deux dernières pistes pour rendre votre CV attractif pour les recruteurs… malgré votre manque d’expérience.

Comment rédiger un CV quand on a pas ou peu d’expérience professionnelle (2/2)

Valoriser les quelques expériences professionnelles

Même si vous pensez ne pas en avoir, il est très probable que vous ayez fait quelque chose qui y ressemble dans votre vie. Pensez babysitting, aides aux devoirs, gardiennages, bricolages, organisations d’événements, … tout ce qui montre que vous pouvez vous engager et tenir des responsabilités.
L’essentiel ici : réussir à identifier, à qualifier et à valoriser ces quelques expériences. Vous n’avez que votre stage de troisième ? Précisez le lieu, la date, la durée, et l’entreprise. Vous pouvez ensuite décrire les missions que vous avez eu l’occasion de découvrir ou les projets que vous avez suivi. Si vous n’avez pas eu de véritables missions, écrivez les qualités humaines que vous avez pu développer comme le sens de l’observation, la rigueur, l’autonomie, …

Il faut savoir que la partie « expériences professionnelles » d’un CV est le travail de toute une vie. Montrer que vous avez un projet et que vous savez prendre du recul sur vos expériences et ce sera un très bon début… Une fois que vous aurez un peu plus d’expériences professionnelles, vous pourrez enlever les expériences moins pertinentes. Toutefois, ne perdez pas de vue que toute expérience peut faire la différence si elle s’inscrit dans un projet !

Se démarquer avec un CV

Tout d’abord, ne perdez pas de vue trois choses :
– l’objectif premier du CV est de décrocher un entretien,
– il doit vous ressembler et être en cohérence avec le secteur dans lequel vous recherchez,
– dans votre cas, il est souvent accompagné d’un lettre de motivation (alors ne la négligez pas non plus).

Un dernier conseil pour la route : faire en sorte que votre candidature se démarque de la pile de CV que le recruteur va recevoir. Pour cela, n’hésitez pas à être créatif (tout en restant vous-même). Attention tout de même à ne pas aller trop loin, il faut que le résultat soit harmonieux et permette une lecture rapide !  L’essentiel à retenir ici est que votre CV soit efficace et qu’il vous ressemble. En effet, les recruteurs ne passent que très peu de temps sur un CV, souvent moins d’une minute, il faut donc leur faciliter le travail en organisant les rubriques très clairement. Alors avec si peu d’expérience, pas la peine de faire un CV de plus d’une page, faire des phrases longues et des descriptions complètes. Faites plutôt ressortir les mots clés et gardez le reste pour l’entretien.
Enfin, montrez votre CV finalisé à une ou plusieurs personne(s), ont-elles : compris ce que vous recherchiez, ce que vous souhaitiez faire ? Identifié les points clés de votre parcours ?

Grâce à ces quelques conseils pour rédiger un CV, même avec peu ou pas d’expérience professionnelle vous avez des pistes pour lutter contre le syndrome de la page blanche et vous démarquer auprès des recruteurs.


La rédaction de Cap Job

Conseil RH

Laisser un commentaire