Visuel article comment rédiger un cv

Comment rédiger un CV quand on n’a pas ou peu d’expérience professionnelle (1/2)

Pas facile de chercher son premier emploi, sa première alternance ou son premier stage. Quelque soit votre parcours, vous passerez forcément par la case CV. Mais comment rédiger un CV, surtout si la partie « expériences professionnelles » est maigre, voire inexistante ?

4 astuces pour savoir comment rédiger un CV sans expérience professionnelle

Développer la partie « formation »

Vu que vous n’avez pas ou peu d’expérience, commencez par votre formation. Mettez en avant celles qui sont en lien avec le poste que vous recherchez ou pour lequel vous postulez. Notez les matières étudiées en lien (évitez les matières basiques comme les mathématiques et le français, pensez aussi aux options). Vous pouvez également inscrire vos projets scolaires marquants, vos mémoires, vos exposés, vos dossiers de recherche, …  Cela apportera une valeur ajoutée à vos connaissances, et peut-être pourrez-vous en parler en entretien. Pensez aussi à détailler un peu vos diplômes avec la note ou la mention obtenue.

La pratique d’une langue peut être un vrai bonus ou le détail qui tue. 😉 Si vous décidez d’en parler c’est que vous avez un niveau qui fera la différence (technique, avancé, …). Si vous avez un niveau scolaire, rien ne sert de le mettre trop en avant.

Passons à l’informatique vos connaissances vous paraissent basiques ? Tout cela dépend du poste (ou du stage que vous recherchez). Vous pouvez noter, si c’est le cas bien sûr, que vous maîtrisez le Pack Office, les logiciels de retouche comme Photoshop, les réseaux sociaux (lesquels ?) et vos quelques notions de codes (et dans quel langage, déjà ?).

Enfin, pour finir cette partie « formation », vous pouvez également parler des différents examens que vous avez pu passer dans votre vie : BAFA, formation aux premiers secours, ASSR, permis de conduire, etc Voilà de quoi commencer à remplir intelligemment la page blanche, non ?

Puiser dans les expériences personnelles et les centres d’intérêt

Pour compléter efficacement votre CV, vous pouvez tout à fait piocher dans vos expériences personnelles et vos centres d’intérêt. De toute façon le recruteur ne sera pas dupe au sujet de votre manque d’expérience professionnelle. Vous pourrez le convaincre en montrant que vous savez prendre vos responsabilités, que vous êtes débrouillard(e) et motivé(e). Pour cela, pensez à mettre en exergue les activités et compétences qui peuvent se lier aux besoins du poste que vous souhaitez obtenir.

Réfléchissez à vos expériences personnelles et passe-temps : avez-vous fait du bénévolat, êtes-vous membre d’une association, pratiquez-vous un sport ?
Prenons la pratique d’un sport, si cela est significatif, pensez à apporter quelques précisions. Il s’agit d’un sport collectif ou individuel, à quel poste jouez-vous, vous êtes allé(e) en compétition, pendant combien de temps en avez-vous fait ? L’objectif ici est de faire ressortir tout ce que cette expérience sportive vous a apporté et qui sera transposable au monde du travail : l’esprit d’équipe, la gestion du stress, la créativité, la rigueur, la prise de responsabilités, … Il en va de même pour les autres centres d’intérêt, cependant, pas la peine d’en mettre 10, centrez-vous sur les 2 ou 3 principaux !

Vous pouvez également renseigner le recruteur sur les expériences personnelles acquises lors de voyages à l’étranger (amélioration de la pratique d’une langue, découverte d’une autre culture, etc). Enfin, vous pouvez aussi préciser vos « passions et passe-temps », cela pourra toujours intéresser certains recruteurs. N’hésitez pas à mettre en avant vos passe-temps les plus originaux. Si ils sont plutôt courants (lecture, film, musique), approfondissez un peu : quel type de film, votre livre préféré, …


A suivre dans le prochain article :

Deux autres pistes pour savoir comment rédiger un CV quand on a pas ou peu d’expérience professionnelle : valoriser ses quelques expériences professionnelles et démarquer son CV.
En attendant, n’hésitez pas à apporter vos expériences, bonnes pratiques et commentaires sur le sujet.


La rédaction de Cap Job

Conseil RH

Laisser un commentaire